"THEODORA" de Syto Cavé

La pièce Théodora, la pièce, a été mise en lecture au Festival Kanoas en septembre 2015 sous la direction de Jean-Michel Martial.

alt Stylo bouge peu mais il est un Homme du Monde. Son théâtre comme sa poésie nous disent un pays sous le vent qu'aucune mer n'isole, qu'aucune frontière ne sépare. Là est une terre commune où étrangement nos humanités partagent, sans bruit.

Théodora est au cachot, séquestrée par ses propres soeurs dans la cour de la maison familiale. Sous ses yeux s'active le monde lui aussi clos de la maisonnée provinciale haïtienne. Mais de enclosures en cascade seule Théodora saura s'échapper, laissant ses geôliers aux entraves de leurs propres enfermements. Théodora gagnera le large, le large du rêve.

Théodora est une pièce majeure dans l'oeuvre théâtrale de Syto Cavé.
Alain Blondel - Artiste peintre, auteur et mai de Syto Cavé.

Prix TTC : 18 €
(+ 5 € FDP - France Métropolitaine)



"AN TAN REVOLIZYON" de Maryse Condé

An tan révolisyon a été créé en novembre 1989 à l'initiative du Conseil Régional de Guadeloupe dans une mise en scène de Sonia Emmanuel.

alt 1989, l'année de An Tan Révolisyon, fut aussi celle du terrible cyclone Hugo. Île dévastée, électricité et routes coupées, beaucoup n'avaient plus de toit. Nous avons dû interrompre nos répétitions. Mais, d'un élan commun, nous avons pansé nos plaies, aidé à rebâtir. Et le jour dit, à l'heure dite, nous avons fait résonner au fort Fleur d'Epée - sous l'archet du chevalier Saint Georges - les mots de Maryse Condé, les voix de Toussaint Louverture, de Dessalines, de Solitude... et de tout ce peuple de 1789 sans qui nous ne serions pas ce que nous sommes. Des femmes et des hommes debout.

Qu'il me soit permis ici de saluer l'engagement des comédiens, musiciens, costumières, décorateurs, techniciens. Ensemble, portés par un public fervent venu en nombre, nous avons rendu un magnifique hommage à nos combattants de la liberté. Sonia Emmanuel.

Prix TTC : 18 €
(+ 5 € FDP - France Métropolitaine)



"ANACAONA" de Jean Métellus

La pièce Anacaona, de Jean Métellus, publiée en 1986, fut montée en 1988 par Antoine Vitez au Théâtre de Chaillot.

alt Au moment de l'arrivée des premiers compagnons de Christophe Colomb sur l'île d'Haïti, Anacaona, Reine de Xaragua, se prépare à la rencontre avec ces hommes venus de la mer, brandissant le feu et la Croix. Son époux, le farouche Caonabo, choisit le combat et dépose à ses pieds les têtes coupées de deux chefs espagnols. La reine hésite encore mais engage la lutte, en dépit de l'oracle contradictoire qui prédit : "Ton royaume résistera longtemps. Tu périras en croyant charmer.

Demeurée seule après la mort de Caonabo, Anacaona n'a plus pour armes que son chant poétique et sa foi en la parole donnée. Fatale erreur. Elle meurt sur le bûcher au cours du grand massacre qui, en 1503, anéantit les peuples Arawaks.

Poète épique autant que dramaturge, Jean Métellus témoigne ici de la confrontation de deux mondes, le monde sauvage, généreux et sans méfiance, tel que l'a élaboré le mythe et le monde barbare représenté par le conquérant espagnol avide d'or et d'épices.
Cette parabole qui souligne le destin tragique d'Haïti, "terre sans repos", se veut aussi une incitation à rester debout.
Jacques Chevrier - Professeur émérite à la Sorbonne (ex-titulaire de la chaire d'études francophones)

Prix TTC : 22 €
(+ 5 € FDP - France Métropolitaine)



"TON BEAU CAPITAINE" de Simone Schwarz-Bart

Syto Cavé a signé la première mise en scène de "Ton beau capitaine" à Pointe-à-Pitre le 28 avril 1987, dans une production de Michèle Montantin.

alt "Comment se forme le silence ? Comment prend-il chair ? Et comment se vit l'attente ? L'importance d'une cassette quand elle se fait sonore entre deux coeurs, entre deux corps, passerelle entre deux îles. Quel drame met en place la distance... et puis il y a cette écriture, amour-joie-douleur dont Simone Schwarz-Bart possède le secret.".
Stylo Cavé
(Propos receuillis par Alvina Ruprecht - Paris, Juillet 2011)

Prix TTC : 15 €
(+ 5 € FDP - France Métropolitaine)