palace1.jpgpalace2.jpgpalace3.jpg

ACTUALITES

THEODORA

altDe Sito Cavé
Mise en scène : Jean-Michel Martial

"L’allumeur du soir a fermé l’oeil au dernier réverbère. Il ne me reste que la lune, en robe ancienne, et tellement belle !"
(Théodora Acte 1 / scène 1)

Quelques mots sur la pièce :

Nous sommes quelque part en Haïti, dans les années 70, entre les murs d’une maison bourgeoise.
Théodora a fauté, elle sera châtiée, emprisonnée par ses deux soeurs, Hortense et Junie… Selon les servantes, Pauline et Laurence, un soir Théodora aurait trouvé au pied de son lit un canard, qui était autrefois « un ange ».
Cette manière discrète, voire poétique, de renvoyer à un événement dont on n’autorise que les évocations symboliques, montre qu’une liaison amoureuse, inappropriée et interdite a eu lieu, et que Théodora a été enfermée pour cette transgression. La lutte entre le bien et le mal, entre deux délires qui ont façonné le monde s’amorce.
Syto Cavé réunit avec violence et poésie tous les ingrédients du drame sociétal haïtien contemporain.
Religion, oppression, folie, fausse croyance, délires rituels et parodie de justice, théâtre dans le théâtre, Il est question de société, de foi, de liberté, de violence et d’espoir mais d’innommable aussi...
Ne manque que le jeune homme, et l’accès à l’innocence, il doit être poète, poète ou amoureux. On nous parle d’une bête, d’un canard blanc qu’on dit américain…
On nous parle d’Amour, de Dieu mais de Saint Louis aussi…

L'équipe de création :

Comédiens : Sourya Adèle, Christopher Bayémi, Laurence Baptiste, Rose Esther Guignard, Sylvie Laporte, Mylène Wagram. Mise en scène : Jean-Michel Martial. Assistante : Sophie Bouillot. Mapping et Scénographie : Marilor Requet. Scénographie : Giovanna Martial. Musique : Atissou et Eric Vincent. Chorégraphe : Romuald. Création lumière : Maro Avrabou ou Jean-Pierre Népost. Costumes : Pascale Bordet ou Claire Risterrucci.

> Téléchargez le dossier de presse en cliquant ici.